Tous les articles par Com Digitale

Alors, vous vous préparez à la Journée Portes Ouvertes ?

💪 Les étudiants de la Licence Professionnelle Métiers de la GRH se préparent activement à vous recevoir le 13 février 2021 au cours d’un événement organisé à distance.
🎥 Pour vous donner un avant-goût de la formation, et matière à échanger autour de celle-ci, nous vous proposons de visionner cette vidéo relatant l’ensemble des informations importantes concernant la formation : modules enseignés, intervenants professionnels, rythme d’alternance, réalisation de projets tutorés, processus de recrutement des futurs étudiants, etc. La LPGRH de l’IUT de Nantes n’aura plus de secret pour vous.
🤗 Nous avons hâte d’échanger avec vous autour de vos questionnements concernant la formation.
👋 A bientôt !

👋 Magique : la LPGRH vous ouvre ses portes… à distance !

📅 Nous vous invitons le 13 février 2021 à venir découvrir la  Licence Professionnelle Métiers de la GRH de l’IUT de Nantes, formation passionnante et professionnalisante en alternance. 

💬 Pour rendre cette journée dynamique et riche en échange d’informations et d’expériences, divers moyens ont été mis en place : 

  • échanges en direct via la plateforme ZOOM
  • foire aux questions
  • tchat en ligne

Vous pourrez échanger avec les étudiants et le responsable de la formation.

📢 Nous vous donnerons bientôt plus de détails pratiques. 

✔️ So save the date !

 

Les étudiants témoignent de leur expérience en LPGRH

🔈Quoi de mieux que les témoignages d’étudiant.e.s de la LPGRH pour mieux découvrir cette formation ? 

💬 A travers ces interviews, trois étudiants vous présentent les aspects de la Licence Professionnelle Métiers de la GRH qui les ont marqués : un enseignement généraliste, dispensé par des intervenants professionnels, des valeurs porteuses, une formation permettant de développer sa posture RH à tout moment de sa carrière étudiante ou professionnelle, etc.

🔎 La formation vous intéresse ? Vous souhaitez obtenir davantage d’informations la concernant ? N’hésitez pas à consulter nos réseaux sociaux et blog en ligne : 

Lpgrh Nantes (Facebook) | lp_grh_iut_nantes (Instagram) | lpgrh-nantes.fr (blog) | LP-GRH – IUT NANTES (Linkedin)
🙋Nous restons également disponibles pour échanger avec vous via Facebook ou la FAQ du blog

Newletter N°2 – Novembre/Décembre

🌟Chose promise, chose due !
🗓️ Vous l’attendiez sûrement avec grande impatience : voici la seconde newsletter de la LPGRH.
📜 Résumé de deux mois de cours en distanciel, vous comprendrez à la lecture de cette newsletter que les étudiants ont su s’adapter rapidement : utilisation d’outils collaboratifs, organisation d’événements à distance, cohésion, soutien, cette période a plus que jamais été l’occasion de développer sa posture RH.
🐦Personnellement comme professionnellement, ce confinement représente un défi pour chacun : les étudiants de la promotion tentent à leur manière de s’adapter et de développer des solutions à leur hauteur, de vrais petits colibris.
📖 Bonne lecture !

🎭 Coup de théâtre en LPGRH 🎭

🗯️ « Connaître notre champ d’intervention et être conscient de notre rôle à jouer quant à la discrimination. Recueillir le ressenti, pratiquer l’écoute. »

🗯️ « J’ai apprécié l’originalité et la manière instructive et singulière dont ont été amenés des sujets lourds, des thèmes sérieux, en alliant l’humour et la prise de conscience collective »

🎬 Ce vendredi 18 décembre, la troupe de la LPGRH prenait vie. Le projet tuteuré « Les Scénettes » a mis à contribution les talents des étudiants de la promotion pour mettre en scène leur Acte 1 – Scènes 1 et 2.

🎩 Étudiants ou plutôt acteurs, comédiens et auteurs ont traité de sujets RH forts et actuels : discrimination à l’embauche et burn-out.

💁‍ A travers des ateliers de théâtre d’improvisation, exercices d’écriture ou encore prises de parole, les étudiants ont pu porter une réflexion et opérer une prise de recul sur ces sujets.

🎯 Un véritable moment de partage, d’échange et de sensibilisation pour développer la posture RH des étudiants.

📅 Prochain rendez-vous donné le 7 janvier pour l’acte 2 avec de nouvelles scénettes sur des sujets différents mais tout aussi importants !

Et si on faisait connaissance ? 

Il est venu le moment de vous présenter la Licence Professionnelle Métiers de la Gestion des Ressources Humaines de l’IUT de Nantes. Et pour cela, quoi de mieux qu’une vidéo interactive et ludique qui vous a été concoctée par les membres du projet tutoré en charge du recrutement de la promotion 2021-2022 de la formation. 

Les modules qui y sont enseignés ? Les intervenants professionnels ? Le rythme d’alternance ? La réalisation de projets tutorés ?  Le processus de recrutement des futurs étudiants ? Vous y retrouverez l’ensemble des informations importantes à connaître à propos de la LPGRH.

Vous avez des questions ? Nous y répondons ! Si vous souhaitez échanger davantage à propos de la formation, n’hésitez pas à nous contacter via notre page Facebook. Vous trouverez également toute l’actualité de la LPGRH sur notre blog et nos divers réseaux sociaux (liens ci-dessous).

Alors, à très bientôt !

Facebook : Lpgrh Nantes | Instagram : lp_grh_iut_nantes | Blog : lpgrh-nantes.fr | Linkedin : LP GRH – IUT NANTES

Loin des yeux, près du cœur

  • « Agréablement surprise en tous sens ! Les intervenants ont su s’adapter au distanciel en proposant des enseignements dynamiques de leurs matières tout en respectant le rythme de chacun. Même si les échanges directs nous manquent, nous arrivons à pallier et à garder un bon contact entre nous. »

 

  • « Tout est fluide, les professeurs savent utiliser ZOOM aisément et sont prêts à travailler à distance : à l’écoute malgré la distance. »

 

  • « Malgré de l’appréhension concernant les cours à distance, la peur de cours qui paraissent long avec difficulté à rester concentrée ; je me rends finalement compte que les intervenants parviennent à faire en sorte que les cours soient dynamiques. La bienveillance est toujours là, on s’aide les uns les autres, même à distance, pendant les cours et en dehors »

 

  • « Malgré l’appréhension et la fatigue liée à la découverte des cours à distance, les valeurs de la LP sont encore plus présentes. C’est rassurant de savoir que l’on peut compter les uns sur les autres ! L’esprit de groupe n’est pas entaché par le confinement, bien au contraire ! »

 

  • « Cette semaine en visioconférence, malgré la fatigue, m’a fait du bien. Après ces quatre semaines 100% en entreprise, 100% en télétravail sans aucune visioconférence avec ses collèges, voir les visages des étudiants de la promotion me fait énormément de bien. Ça injecte une forme de normalité dans ces semaines vraiment bizarre, seule, chez soi. Je trouve que malgré la distance, les cours se déroulent de manière très fluide, du côté des étudiants comme des professeurs. Malgré tout, rien ne remplacera le moment où on pourra enfin se retrouver à l’IUT et à travers de moments conviviaux ».

Loin des yeux, près du cœur, les témoignages des étudiants de LPGRH sont unanimes.

Malgré la distance, bienveillance, coopération et écoute continuent à être au service d’une adaptabilité toute particulière en cette première semaine de cours en visioconférence.

Tout le monde y met du sien, et ça se ressent : intervenants comme étudiants s’engagent à rendre les cours en visioconférence vivants et pleins d’énergie. En tant que futurs gestionnaires des Ressources Humaines, ce confinement est l’occasion de d’expérimenter de nouvelles façons de maintenir les liens et de collaborer ensemble.

On vous informe régulièrement…

Nous sommes heureux de vous présenter aujourd’hui la première newsletter de la LPGRH de l’IUT de Nantes.

Tous les deux mois, ce document aux couleurs vives vous relatera de manière concise les temps forts vécus par les étudiants de la promotion 2020-2021.

Interventions professionnelles, moments de cohésion, activités et conférences sur des thèmes RH…vous ne manquerez rien de la vie en formation des étudiants.

Bien sûr, ce document pour lecture rapide, pour plus d’informations en temps réel, n’hésitez pas à suivre les réseaux sociaux de la formation.

Nous découvrir nous même à travers la découverte des autres

 » Antoine nous a permis de nous découvrir nous même tout en découvrant les autres, c’était vraiment expérience partagée géniale »

Antoine PAYEN nous a fait l’honneur de venir animer un atelier Team Building et confiance corporelle le jeudi 3 septembre au sein de notre IUT.

Fondateur de Place aux jeunes, il a accompagné 11 lycéens pour les préparer à un concours d’éloquence. Il est également formateur et animateur sur la connaissance de soi.

Au travers de jeux, nous avons travaillé sur la prise de parole et sur l’aisance corporelle pendant une matinée. Rien de tel pour créer du lien et permettre à toutes et à tous de nous découvrir au sein  de la LP GR dans une atmosphère d’écoute et de bienveillance.

Malgré le contexte actuel et le port du masque lors de cet atelier, nous avons appris à nous connaitre à travers les différentes activités proposées par Antoine PAYEN, à faire preuve d’altruisme et de tolérance les uns envers les autres.

Par l’équipe communication digitale de la LPRH

PORTRAIT STEPHANIE

DATES CLÉS:

30 avril 1994 Naissance à La Rochelle (17)
2012 Déménagement à Nantes
2013 Obtention de son diplôme d’aide-soignante
2019 Obtention de son DUT GEA

Rochelaise de naissance, vendéenne de cœur et nantaise d’adoption, cette femme de 26 ans, aussi indépendante et humaine soit-elle, nous dévoile un parcours professionnel semé d’embûches et de rebondissements.

SurpreNantes

 

Alors que son visage se dessine péniblement sur mon
écran de façon pixelisé et que sa voix se martèle de
plus en plus dans mes oreilles, je décide de changer
ma connexion internet. « Allô ! Tu m’entends mieux, tu me
vois mieux ? », peu banal comme introduction mais en cette
période de confinement ce sont des mots couramment utilisés.
Ça y est je l’aperçois. La simplicité est ce qui me frappe en
premier chez Stéphanie. Toujours ce fameux sourire aux
lèvres, les cheveux attachés en arrière, pas ou peu de
maquillage autour de ses yeux verts saillants et un tee-shirt
noir col rond, ce style épuré que nous lui reconnaissons tant.
Cette année, Stéphanie est en licence professionnelle Gestion
des Ressources Humaines à l’IUT de Nantes en alternance
dans l’entreprise des Salines de Guérande.

Elle accompagne la Responsable des Ressources Humaines dans ses missions diverses comme la paie, le plan de développement des
compétences ou encore l’administration des RH. Si
aujourd’hui elle se plaît dans ce qu’elle fait, son parcours n’a
pas toujours été comme qui dirait, un long fleuve tranquille.
Née à la Rochelle, elle a passé une grande partie de sa vie à
la Roche-sur-Yon, en Vendée, entourée de son père, originaire de
Pologne, et de son petit frère de 24 ans, Mathieu, son protégé. Elle a
débarqué à Nantes à sa majorité pour y venir faire ses études en école d’infirmière. Venant d’un bac ES (Economique et Sociale), ce choix de poursuite d’étude n’était pas une évidence mais plutôt un déclic « j’ai pris conscience que j’avais besoin d’être utile ». Finalement elle s’est arrêtée en fin de première année et a décroché son diplôme d’aide- soignante. Elle a enchaîné les contrats dans les EPHAD, les cliniques avant de finir dans une maison d’accueil spécialisée dans les handicaps lourds (physiques et psychiques). Malgré son amour et son attachement aux gens, elle décrit « c’est un
métier difficile avec peu d’évolution possible. Je ne me
voyais pas le faire toute ma vie. Les soins de conforts ne me
dérangeaient pas mais dès qu’il s’agissait de faire quelques
piqûres, ça me mettait une pression monstre car j’avais peur
de mal faire », en rigolant elle ajoute « j’avais même plus mal
que mes patients certaines fois ».

Elle a exercé cette profession pendant quatre ans avant de prendre un nouveau chemin « sans regrets, j’ai vraiment adoré faire ce métier ». Changer d’avenir professionnel n’a pas été une décision
simple à prendre. Pourtant jeune, mobile et sans enfant, cela
lui a demandé deux ans de réflexion. Dans un premier temps,
elle souhaitait se diriger vers une formation courte et a passé
tous les métiers en revue, de l’esthétique à hôtesse de l’air.
Toutefois, la peur de se retrouver une nouvelle fois dans cette
situation a pris le dessus et elle a choisi de revenir à son
domaine de prédilection : la gestion. Elle s’est donc orientée
sur un DUT Gestion des Entreprises et des Administrations à
l’IUT de Nantes. Elle a gardé un pied dans le monde
professionnel puisqu’elle l’a fait en alternance à SNCF
Réseaux. Elle occupait un poste dans le contrôle de gestion et
la comptabilité. Ce saut dans l’inconnu est à présent devenu
une réelle fierté « je suis contente de voir que je réussie » et
les résultats sont là. Obtenant son diplôme haut la main, elle
a ensuite souhaité se diriger vers les Ressources Humaines.
Elle trouve à ce domaine une dimension riche et humaine
dans le sens où elle contribue à gérer tous types de relations
(de l’embauche au licenciement), elle ajoute aussi « ce
domaine est en perpétuel évolution tant sur le plan législatif
que technologique par exemple. Il n’y a pas de place à la
routine et c’est ce que j’apprécie ».
Nous entendons souvent parler de la difficulté des étudiants à
trouver un contrat d’alternance. La licence GRH, dont le
responsable de formation est M BAREL, aide les étudiants
chaque année dans leurs recherches en transmettant les offres
des entreprises partenaires à la nouvelle promotion. C’est
grâce à ce réseau interne que Stéphanie a rejoint les Salines
de Guérande. Elle occupe un poste très polyvalent ce qui a
l’air de lui convenir. Chaque fin de mois elle s’occupe de la partie paie, une tâche qu’elle appréhendait car elle me confie
« c’est notamment pour être en appui sur ce sujet que j’ai été
recrutée ». Ces craintes se sont assez vite estompées grâce à la bienveillance et à l’accompagnement de sa tutrice.

Elle acquiert au fur et à
mesure la technicité et les procédures internes de cette partie
du travail « je me suis surprise à aimer cette mission, a priori
très axée sur les chiffres, mais qui reflète pourtant très bien la
vie de l’entreprise. ». Par ailleurs, il n’est pas donné à tout le
monde de travailler dans un environnement aussi paisible que
celui des marais salants. Sur un ton malicieux, elle m’avoue :
« c’est un vrai plaisir au quotidien de venir travailler dans cet
environnement salé ». A présent, son unique frustration est le
fait d’être alternante et de ne pas travailler en totale autonomie sur des missions ou dossiers « j’ai hâte d’occuper un poste à part entière ». En septembre prochain, elle intégrera l’Université Catholique
de l’Ouest à Angers pour faire un master RH en alternance
toujours dans la même entreprise. Cette nouvelle opportunité,
elle la voit comme une façon d’aborder les axes stratégiques
des RH et comme un tremplin pour des évolutions dans sa
carrière. Se fixer des objectifs au long terme et pensez déjà à
demain est une manière pour Stéphanie d’envisager plus
sereinement l’avenir. « Je ne veux pas être bloquée pour
l’obtention d’un poste qui me plairait, à cause d’un manque
de diplôme ». Un parcours et des ambitions professionnelles
qui se dessinent petit à petit dans sa tête. Quand je lui
demande comment elle se verrait dans 10 ans, elle me répond
aussitôt « je voudrais avoir un métier chouette toujours dans
les RH mais dans une structure paramédicale si possible ». Ce
qui est sûr, c’est qu’elle n’a jamais vraiment quitté ce milieu.
Elle s’est engagée depuis un an dans l’association Petits
Frères des Pauvres. Elle rend visite à une personne âgée toutes
les deux semaines « on discute, je lui apporte mon soutien,
ma présence ». Ce sentiment de se rendre utile pour autrui est
vital pour Stéphanie qui a besoin de mettre du sens dans ses
actions au quotidien.

Sur son canapé, je remarque qu’un sac à main est posé à côté
d’elle. Au quotidien, j’aperçois souvent ce détail sur elle. Il
change selon ses tenues, alors je décide de plonger dans le
bain et lui demande le nombre de sac
qu’elle détient. Elle rigole puis
d’une voix timide lâche « une
vingtaine… ». Bingo, je le savais !
Cet accessoire « c’est la cerise sur le gâteau » déclare-t-elle.
Comme toute personne passionnée, elle détient au fond d’elle
son petit préféré « Sac de Jour d’Yves Saint Laurent mais il
coûte plus de 2 000€ » souffle-t-elle, pour le moment
inaccessible à son budget.
En voyant ce qui se passe en ce moment, elle regrette
profondément la situation. « Franchement je me sens inutile à
ce moment précis. J’aurais presque aimé être restée dans le
milieu médical pour pouvoir aider les soignants et les
patie… ». Soudain, plus un son. « Allô, Stéphanie… Tu
m’entends ? ». Encore ma connexion qui me fait défaut. J’en
avais terminé de toute façon mais je me reconnecte pour la
remercier et lui souhaiter tout mon soutien dans ses projets
futurs.