Conférence annuelle de la LP | 6 février 2020

Dans un contexte où la concurrence entre les employeurs est rude, l’intérêt de la marque employeur a été compris d’un grand nombre de recruteurs.

L’attrait d’une entreprise semble se juger à ce qu’elle offre à ses collaborateurs, le candidat a aujourd’hui le choix. Cela ne vous rappelle rien ? Et si les réponses à nos problèmes se trouvaient dans les enseignements du marketing ?

C’est à cette question que nous avons essayé de répondre le jeudi 06 février 2020, lors de la conférence annuelle de la LP  « De l’expérience client à l’expérience collaborateur : les clés pour booster votre marque employeur ». L’événement s’est déroulé pour la première fois à l’extérieur des locaux de l’IUT,  au sein du Groupe SIGMA.  L’objectif de l’évènement était d’identifier les étapes clés du parcours d’un collaborateur, et les opportunités d’amélioration de l’expérience vécue par les salariés, dans nos entreprises.

Afin d’aborder l’aspect technique du parcours client selon des concepts marketing, Monsieur Claudio Godard, formateur, consultant et enseignant en marketing est intervenu dans un premier temps sur le thème “Les moments de vérité de l’expérience client”. Il a souligné l’importance d’une relation personnalisée, chaque client souhaitant être traité comme unique.

En illustrant ces concepts par des exemples concrets, tirés du monde des ressources humaines, Madame Marie-Andrée Joulain nous a ensuite permis de mieux comprendre comment s’inspirer du marketing client pour renforcer sa marque employeur. Elle a par exemple évoqué l’intérêt pour le recruteur de donner son numéro de téléphone direct, permettant ainsi aux candidats de vivre une relation plus humaine et moins procédure.

Enfin, Guillaume Deconde, UX designer chez SIGMA, nous a présenté une nouvelle pratique qui dévoile toute son importance lorsque l’on s’intéresse à « l’expérience » : le concept d’ergonomie en expérience collaborateur. En se mettant dans la peau d’un collaborateur, il s’agit de conceptualiser son parcours au sein d’une entreprise, et de limiter les “irritants” qui freinent son évolution, pour lui offrir des conditions idéales.

Afin de se familiariser avec cette pratique, des ateliers en groupe, mêlant l’ensemble des participants, ont été menés. Ils ont permis d’identifier certains points de contact entre employeur et salarié, au sein d’une l’entreprise, et d’imaginer des axes d’amélioration. Par exemple, pour améliorer l’expérience collaborateurs tout en préservant l’image de l’entreprise, l’idée d’apporter une réponse à un candidat, quelle que soit la conclusion de sa présélection, a été mise en exergue.

Ce moment d’intelligence collective a été un réel moment de partage entre les étudiants et les professionnels participant. Chacun a pu repartir avec des solutions applicables dans son entreprise.

Le rapport entre marketing et RH semble aujourd’hui pour tous de plus en plus évident.

Par Lena SABOURIN – Claire FASCIAUX – Tanguy MONTEIL – Fanny PERSOUER – Anaëlle DRAPEAU