Sécurité de l’information: « Les enjeux d’un nouveau monde numérique »

L’ère du numérique a révolutionné notre mode de travail et nous demande constamment de le réorganiser, en effet, tous les 6 mois l’humanité fabrique plus de données que sur toute la période précédente.

photo preventica
De gauche à droite : Robert CROCFER, Francis BERGEY, Jean-Paul PINTE, Richard OLSZEWSKI

Lors de cette conférence au Salon “Préventica”, Robert Crocfer Ingénieur d’étude à l’Université de Valenciennes, Francis Bergey Ingénieur Sécurité à la SNCF, Jean Paul Pinte Dr en Information scientifique et Technique et Richard Olszewski Enseignant et consultant expert en gestion des risques nous ont présenté les enjeux de ce nouveau monde numérique.

Le passage à l’ère du tout numérique

Ordinateurs, smartphones, tablettes … Ces objets, hier encore inconnus, envahissent aujourd’hui notre quotidien. En 20 ans, les technologies de l’information et de la communication n’ont cessé d’évoluer et de se propager pour devenir aujourd’hui des incontournables de nos foyers mais également des entreprises.

Les réseaux sociaux, les blogs, les sites internet … nous parlons aujourd’hui de génération hyper connectée. Chaque minute, environ 350 000 tweets, 15 millions de SMS et 200 millions de mails sont envoyés au niveau mondial ; pendant le même laps de temps, des dizaines d’heures de vidéos sont mises en ligne sur YouTube, des centaines de milliers de nouveaux fichiers sont archivés sur les serveurs de Facebook. Ces chiffres pourraient donner le tournis, mais ils mettent surtout en évidence un phénomène : l’explosion du partage d’informations numériques.

« Aujourd’hui, chaque individu a une identité numérique qu’il ne contrôle pas. »

Parallèlement à ce phénomène, l’accessibilité à « toute l’information » s’améliore elle aussi, notamment avec le développement des moteurs de recherche comme Google qui sont de plus en plus performants.  Nous sommes à l’ère de l’Open Data, autrement dit de l’ouverture des bases de données. Mais ces avancées ont leurs côtés négatifs. C’est Monsieur Pinte qui nous met au “pied du mur” et nous alerte sur les dangers de cette hyper connectivité et du partage de données sur le net. Car en effet, il faut avoir conscience qu’une fois les données partagées sur internet, il est impossible de complètement les effacer, qu’il existe des “cimetières” de données. C’est le contre-pied de l’Open Data : des informations nous concernant peuvent être consultées par n’importe qui, n’importe où. Et de fait, aujourd’hui, chaque individu a une identité numérique qu’il ne contrôle pas.

Une question se pose donc:  la notion de vie privée n’est-elle pas en train de disparaître ?

Les entreprises et le numérique

Comme nous l’avons vu plus tôt, les technologies de l’information et de la communication ont également envahi les entreprises. Les données comme celles sociales ou comptables ont été dématérialisées et intégrées à des systèmes d’informations numériques afin de rendre leur traitement plus rapide et plus efficace. Les processus des entreprises font ainsi appel à ces systèmes d’information. Le bon fonctionnement des entreprises, de leur gestion des tarifs, de leur gestion des temps, de leur gestion des hommes … dépend donc de la disponibilité des systèmes d’information et de leur inter connectivité. Et ces derniers sont sujet aux cybermenaces comme le vol ou le contrôle de données qui sont suivi de chantage ou bien encore de harcèlement textuel. Ces dernières sont possibles grâce à des attaques par phishing, cheval de troie ou par d’autres virus qui peuvent être contenus dans du matériel extérieur à l’entreprise comme des clés usb.

Pour lutter contre ces menaces, les entreprises doivent former régulièrement leurs employés aux risques numériques, car le monde numérique avance vite et les entreprises n’ont pas les compétences pour lutter. Pour aider à la lutte contre la cyber-criminalité en entreprise, des sites propose des solutions comme datasecuritybreach.fr ou zataz.com.

 Mais face à cette continuelle évolution du numérique, une question subsiste :

Est-on capable aujourd’hui de se prévenir et de lutter à terme contre ces cyber-menaces ?

Article Rédigé par Mathieu DUFLOUX, Charlotte LE HEGARAT, Kévin MARQUES et Eva PORCHER-BRIANTAIS (Promo 2014-2015)

Pour aller plus loin : http://cybercriminalite.wordpress.com