Comment prévenir les conduites addictives en entreprise ?

Se préparer au pire pour éviter le pire

Étaient présents : Laurent MURARO, consultant-formateur en addictologie de l’association « Alassca Conseil », son assistante et environ 200 conférenciers.

Alassca Conseil est une association loi 1901 créée en 1910. Elle compte 70 départements, 6 500 adhérents pour 40 000 bénéficiaires. Ses principales missions sont l’accompagnement des personnes souffrant d’addictions ainsi que de leur entourage, et la prévention des conduites addictives (drogues, alcool, cyberdépendance, travail pathologique, achats compulsifs…). Son périmètre d’action s’étend aux entreprises et aux collectivités.

20141007_171319

Laurent MURARO

 

Pour Aviel Goodman, psychiatre anglais, l’addiction est un processus par lequel un comportement, qui peut à la fois produire du plaisir et soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l’échec répété dans le contrôle de ce comportement (impuissance) et la persistance de ce comportement en dépit de conséquences négatives significatives.

 

DSCN4272

Les conférenciers

Laurent MURARO nous a exposé 6 critères de définition de la dépendance :

  • Désir puissant ou compulsif
  • Perte de contrôle
  • Phénomène de manque
  • Phénomène de tolérance entraînant l’augmentation des fréquences et l’intensité des pratiques
  • Abandon progressif d’autres sources de plaisir
  • Poursuite du comportement malgré les conséquences négatives

Les risques et les conséquences au travail

  • Mise en danger de la sécurité individuelle et collective : risques d’accidents, violation des consignes de sécurité
  • Détérioration du climat personnes en difficultéinterne : surcharge des collègues, désorganisation des équipes, réactions imprévisibles, agressivité, violence, somnolence
  • Détérioration de l’état de santé du salarié
  • Dévalorisation de l’image de l’entreprise

 

Que faire lorsqu’on se retrouve confronté à ce genre de situations ?

  • Faire l’inventaire des facteurs de risque
  • Respecter les rôles et les limites de chacun
  • Mener des plans de prévention des conduites addictives
    • Constituer des groupes de travail
    • Faire un état des lieux
    • Informer et communiquer au sein de l’entreprise sur les risques liés aux conduites addictives et sur la démarche de prévention
    • Réaliser une formation sur l’encadrement, informer sur les modalités de prévention et faire des mises en situation
    • Sensibiliser au phénomène

 

Le contexte sociocultuautre schémarel est un facteur important qui est également à prendre en compte.

Il est primordial de demander un avis médical et de ne jamais établir de diagnostic soi-même sur une situation qui nous semble délicate.

 

admin-ajax

Rédigé par : Mélanie KAMOIZAN, Laura VERGNE, Mélissa RIOU, Laura CHOUEN et Morgane AUBIER (Promo 2014-2015)