Alban Moreira : le Didier Deschamps des Ressources Humaines

Alban Moreira, jeune orléanais de 20 ans, est actuellement étudiant en Licence Professionnelle Gestion des Ressources Humaines (LP GRH) à l’Institut Universitaire Technologique IUT de Nantes, en alternance chez la SPIE à Saint-Herblain.

Lorsque je lui demande son métier idéal, ce passionné de football me répond spontanément entraîneur d’une équipe de foot, le sourire en coin. Un métier qui requiert des compétences et des qualités retrouvables dans son parcours.

A 18 ans, Alban sort d’un lycée d’Orléans avec un bac ES en poche, ainsi que le BAFA. Il se dirige alors vers l’IUT en première année de GEA, s’offre à lui 3 options en fin d’année. Il effectue un stage en RH chez Sandvik (secteur industriel) pour confirmer son choix de deuxième année. Commence alors pour lui l’envie de pratiquer en plus des cours, il se lance à Tours en GEA option RH en alternance. La moitié du temps à l’IUT et l’autre passée dans l’entreprise Renault au Mans. Son parcours retranscrit quelques unes de ses qualités, organisé, rigoureux, il se donne les moyens de réussir.

Alban est aussi débordant d’énergie dans sa vie personnelle, toujours prêt à faire des rencontres, des sorties, partager des moments, rire avec les autres, ce bon communiquant pratique aussi différentes activités qui lui apportent diverses satisfactions. Compétiteur avec l’esprit d’équipe, il se défoule 2-3 fois par mois avec le football en salle, et soutient son équipe, le PSG, assidûment. Débrouillard et bon danseur, depuis septembre, la Kizomba lui permet de se détendre et lui procure un sentiment d’accomplissement. Il a pour ambition de se mettre au piano pour aller au delà de la simple écoute de la musique.

Avec toutes ces activités, Alban n’en oublie pas l’essentiel, être entouré de ses proches. Il n’aime pas être seul et attache une importance à avoir une base solide en amitié. Également proche de sa famille, il retourne souvent sur Orléans, sa ville d’origine. Il m’en a parlé comme un besoin pour lui. Sa devise reflète bien son état d’esprit : Rien ne sert de s’enrichir si l’on ne peut pas en profiter avec les gens que l’on aime. Ce n’est pas une réussite si elle se fait seule, la richesse est dans les gens autour. On peut alors mieux saisir l’importance qu’ont les autres dans sa vie, Alban est une personne fiable, de parole et qui ne renonce pas, d’autant plus s’il n’est pas le seul concerné par ses choix. Un drame pour lui serait de perdre un de ses proches, perdre un repère. En entreprise, cela se traduit par la perdre de confiance de ses collègues à cause d’une erreur de confidentialité. Il lui arrive de jouer avec les règles dans le but de créer une réflexion, c’est une prise de risque.

Depuis septembre, la licence professionnelle gestion des ressources humaines rythme sa vie. Déjà, de bons ressentis pour l’année en cours le porte. Un contenu de formation “satisfaisant”, “des interventions proposées enrichissantes” mais pas encore eu le temps de découvrir tout le monde. Au niveau de l’entreprise, même avis, si ce n’est mieux. Satisfait de l’autonomie et de la confiance qu’on lui porte, une équipes “au top” et une bonne entente générale. Un environnement propice à l’apprentissage.

Une personne qui grandit et s’épanouit avec les autres n’est-elle pas un profil idéale pour les ressources humaines ? Et selon vous, après l’avoir découvert à travers ce portrait, Alban n’a-t-il pas déjà les qualités nécessaires pour devenir entraîneur d’une équipe de football ? Ou manager d’une équipe de collaborateurs ? Je dis oui !

Par Florent Coirier