Florian, le gestionnaire de paie providentiel

Vingt-trois personnages, aujourd’hui, présents, dans cette Licence Professionnelle en Ressources Humaines, sous la tutelle d’Yvan BAREL. Florian, l’homme en jaune, étincelant comme le soleil, se démarque de ces étudiants. A 23 ans, l’apprenti Gestionnaire de Paie chez Engie, natif de la ville de Luçon en Vendée, a cette volonté de réussir. A Nantes, un coup de cœur, où il vit depuis 5 ans, cette ville vivante, à l’image de ce garçon, aujourd’hui en LP GRH pour écrire son histoire.

Rares sont ces humains riches en cœur, l’altruiste incarné par sa personnalité, s’y retrouve cette année au sein de la promotion, où très vite il rencontre cet esprit d’équipe qu’il partage également dans son entreprise, où là encore, il se développe dans un groupe soudé qui travaille avec rigueur, mais sans l’humour de Florian, ces collègues ne seraient pas autant impliqués.

Et oui, chers lecteurs, Florian est drôle, ouvert d’esprit, ne peut se passer du relationnel, car il aime être à l’écoute, partager, conseiller, travailler en équipe.

Et ce, depuis le 12 avril 1995, à Luçon en Vendée où il est né et a grandi durant ses 15 premières années. Là-bas, où il a commencé à découvrir les grands films classiques qu’il adore comme Jurassic Park, ainsi que sa passion pour la musique, notamment le genre Pop-Rock. De sa passion il en fait une activité, la Zumba durant deux ans et demi, où encore une fois, il partage des pas avec de nombreuses personnes qui ont un très bon feeling.

Oui, le feeling, ce sentiment de confiance, au premier instant, que ressent Florian chez les différents interlocuteurs qu’il rencontre. Florian n’est pas compliqué, un bon burger accompagné d’un bon fraisier partagé avec des amis, lui suffit pour passer une très bonne journée.

Aujourd’hui Florian, qu’on décrit comme l’homme providentiel des Ressources Humaines, de par son relationnel et sa peur de la solitude. En cette année d’alternance où il trouve son compte dans son équipe de Gestionnaires de Paie, le métier RH pour lequel on pourrait penser qu’on est moins proche de l’humain. Et pourtant si, le jeune homme de 23 ans, aujourd’hui convaincu qu’il peut réinventer l’organisation de la Paie, souhaite mêler chiffres et relationnel, rigueur et esprit d’équipe, manager et collaborateurs. Réussira-t-il à s’épanouir ? L’histoire n’a pas fini d’être écrite.

Par Alban Moreira