Charly, fidèle à lui-même et à ses valeurs

Intéressé depuis son plus jeune âge par le bien-être, il souhaite aujourd’hui en concrétiser son projet professionnel.

A l’aube de ses 23 ans, Charly Aubry se présente devant moi comme un jeune homme souriant avec beaucoup de joie de vivre. Actuellement étudiant de la cinquième promotion de la licence professionnelle de gestion des ressources humaines, il m’explique son parcours en ce début d’entretien.

Originaire de Vendée, ce jeune étudiant a décidé de poser ses valises dans la ville de Nantes après l’obtention de son baccalauréat série économique et sociale. Son envie étant d’étudier la psychologie. Mais pourquoi ce choix ? Charly a toujours détenu cette fibre sociale, il a toujours eu besoin d’aider les individus et cela dès son plus jeune âge. « Quel métier souhaitais-tu faire lorsque tu étais petit ? » lui demandais-je. Fermier me dit-il en rigolant. Il continue en précisant « je voulais prendre soin des animaux, je ne voulais pas qu’ils voient des choses brusques ». Il voyait à travers ce métier la protection de l’animal, les premières notions du bien-être. Toujours dans cette démarche, il a fait un détour dans l’apprentissage du système éducatif en licence et en première année de master mais ne retrouvant pas assez l’aspect des relations humaines, il est revenu en psychologie où il a obtenu sa troisième année de licence.

Mais pourquoi se professionnaliser dans les ressources humaines ? Solidaire et sensible, Charly s’investit dans tout ce qu’il entreprend que ce soit en terme de relation et de travail. Ces traits de personnalités se reflètent dans ce métier métier. « Mon idéal serait une entreprise sans hiérarchie, car cela biaise les relations. » me dit-il. Il a déjà une idée bien précise de ce qu’il souhaite de son entreprise : de la cohésion, du respect, que chacun soit légitime et ai confiance.

En quelques mots, Charly parle de richesses humaines, c’est-à-dire la valorisation de l’individu et de son talent au sein d’un groupe. Cette valorisation, je la ressens dans tout son parcours et même dans le sport : le twirling, une expérience enrichissante qui lui a permis de prendre confiance en lui et où la compétition valorisait son travail.

Charly a pour devise de vie « rester fidèle à soi-même et ses propres valeurs ». Aujourd’hui, il concrétise son souhait de petit garçon en choisissant sa voix professionnelle des ressources humaines pour privilégier le bien-être des salariés.

Par Manon CARRANANTE