Lucie, cette jeune femme, pleine d’ambition, s’est découvert une passion…

Voici l’histoire d’une petite fille devenue femme, de son parcours personnel et professionnel, des évolutions qui ont faites de Lucie ce qu’elle est devenue aujourd’hui.

« Le métier qui a bercé mon enfance est celui de fleuriste »

On est à Basse-Goulaine non loin de Nantes, dans la maison de ses parents, en 2008. Une petite fille de 1.44 m, regard timide, avec ses cheveux brun mi-long. Elle a 12 ans et sa maman Nathalie lui demande ce qu’elle souhaite exercer plus tard comme métier.  Lucie lui répond ceci : « Je souhaite devenir fleuriste, tout comme toi ». Aujourd’hui, elle a 15 ans, elle fait son stage de 3ème en tant que fleuriste, mais malheureusement elle ne se sent pas complètement épanouie. Elle continue néanmoins son petit bout de chemin et obtient son baccalauréat économique et social en 2015. Ce qu’elle a particulièrement aimé pendant ses années lycée c’est la diversité des matières qui lui ont été enseignées. Cela lui a permis de faire le choix de se diriger vers une licence de droit. Vous vous demandez peut-être pourquoi a-t-elle pris cette voix ? Elle-même ne le sait pas… Lucie est dans une période de sa vie où elle se sent légèrement perdue entre ses rêves d’enfance et l’avenir professionnel qui l’attend. En septembre 2015, elle effectue sa première année de droit à l’université de Nantes. Lucie ne se retrouve pas dans l’environnement de la faculté et les cours sont trop abstrait pour elle. Ainsi, elle décide de réfléchir à une réorientation pour l’année suivante. Après une longue nuit de recherche, son choix se porte sur le DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations).

En septembre 2016, elle est en première année de DUT et ne regrette pas sa décision, car malgré le changement d’orientation, les années de droit lui ont permis d’acquérir des connaissances importantes et d’améliorer ses méthodes de travail. C’est à ce moment là qu’elle découvre les facettes de la gestion et surtout le domaine des ressources humaines.

Elle trouve cette année très enrichissante sur le plan professionnel. Les cours en ressources humaines qu’elle fait cette année lui plaisent, elle se sent enfin épanouie professionnellement et fini par obtenir son DUT GEA en juin 2018. A l’issue de cette deuxième et dernière année de DUT, elle intègre l’agence intérim Adecco Transport de Sainte-Luce-Sur-Loire. Durant ces 10 semaines, elle se voit confier des missions relatives au recrutement ainsi que des missions administratives. Ce stage est enrichissant et cette période de sa vie lui a permis de répondre à cette fameuse question : quel métier serait fait pour elle ?

On est en septembre 2018, toujours situé à Nantes. Lucie entre cette année en licence professionnelle gestion des ressources humaines en alternance. Elle est la moitié du temps élève sur les bancs de l’école et de l’autre assistante ressources humaines au sein du Cabinet d’avocats Cornet Vincent Ségurel. Faire son alternance en cabinet d’avocat permet à Lucie d’allier ses connaissances en droit, acquises dans sa première année de faculté, en ressources humaines grâce à ses années de DUT et l’année actuelle en licence professionnelle gestion des ressources humaines.

Elle réalise et réalisera des missions polyvalentes, en allant de la gestion de la formation, au suivi de certains indicateurs RH.

Son rêve de petite fille a refait surface le premier jour de cours lorsqu’il a fallu se présenter devant la classe. Lucie s’est remémoré son enfance. Aujourd’hui son rêve n’est plus le même mais la passion qu’elle portait dans les fleurs s’est tourné aujourd’hui pour le domaine des ressources humaines.

« Aujourd’hui mon rêve d’enfant a changé mais ma passion est d’autant plus grande »

Par Amélie CHABOT