Comment Combler les Lacunes et les Dérives du Lean sur la Santé ?

Le Lean : Un Système au Service de la Performance.lean_main_0613

Le lean est un système de management basé sur la performance et sur une approche par processus. Centré sur le juste nécessaire, le but est de créer de la valeur en éliminant toute sorte de gaspillage. Dépendant d’une forte implication des hommes, il n’a cependant pas développé d’outils spécifiques en ce qui concerne la prévention des risques et n’a jamais eu de prétention à ce sujet.

Les facteurs de risques

  • Facteurs liés à la vision stratégique de l’entreprise : difficulté d’entrevoir l’avenir de l’entreprise et de définir une stratégie à long terme compte tenu de l’environnement incertain.
  • Facteurs liés à l’humain : moins d’implication de la part des salariés.
  • Facteurs liés à l’opérationnel : variabilité des processus donc une absence de maîtrise sur le poste et des conditions de travail dégradées.

Dans les entreprises où le lean a été instauré, une explosion significative des troubles musculo-squelettiques et un développement des risques psychosociaux importants a été relevé. Selon les salariés soumis à ce mode de management, celui-ci n’est pas à l’origine des maladies professionnelles mais il a contribué à les accentuer. En plus des TMS et RPS, des impacts sur le plan social ont été décelés tels que des refus au progrès ou encore des tensions sociales. De ce fait, le lean est de plus en plus contesté.

Cycle anxiogène pour l’opérateur lié aux processus incertains et variables:

  • Ai-je les outils nécessaires pour débuter mon travail ?
  • La machine va-t-elle fonctionner ?
  • Aurai-je des douleurs après ma journée de travail ? Serai-je fatigué ?
  • La machine sur laquelle je travaille va-t-elle réaliser des produits de qualité ?
  • Mon chef va-t-il me faire des reproches ?
  • Est-ce que je pourrais finir mon travail à temps ?

Pour limiter ces facteurs anxiogènes, il est nécessaire de les contrôler en maîtrisant les moyens de travail, la qualité, la vitesse d’exécution mais aussi en améliorant les rapports humains.

Indicateurs et processus d’amélioration

  1. Identifier les priorités liées à l’ergonomie.
  2. Réduire les pertes à travers la remise à niveau des conditions de base.
  3. Réduire les pertes à travers les actions sur l’environnement.
  4. Réduire les pertes à travers les actions sur le plan humain.
  5. Mettre en œuvre et gérer le SSP (Système Santé Performance).

Pour adhérer à une attitude durablement efficace, trois principes doivent être mis en synergie :

  • L’ergomotricité, c’est-à-dire la maîtrise de l’attitude motrice, en standardisant les pratiques dans le but de définir les gestes les plus adaptés.
  • L’ergonomie, à savoir mettre en place des conditions de travail confortables.
  • Le lean, en limitant les gaspillages et la variabilité.

La solution afin de limiter les risques du lean est d’avoir une définition claire et globale du changement par la direction en y intégrant la santé. Ainsi, il est primordial de réaliser un diagnostic minutieux sur la situation présente grâce à l’ensemble des services. Il faut ensuite concevoir une vision précise de l’avenir. Enfin, on définit le chemin pour y parvenir.

Cette démarche nécessite cependant l’implication de tous les collaborateurs, notamment l’intégration des managers à tous les niveaux. Pour ce faire, la direction doit modifier la perception du lean au moyen d’une dynamique managériale et en déployant des actions sur plusieurs années. Dès lors, une culture nouvelle doit émerger modifiant alors les modes de pensées, comportements et habitudes des différents acteurs du changement.

La direction doit s’appuyer sur plusieurs de ses partenaires tels que les médecins du travail, les syndicats ou encore le CHSCT, sans oublier le rôle central de l’infirmière, première informée des doléances des salariés.

Pour l’entreprise, les bénéfices sont perceptibles, tant sur le plan social grâce à une amélioration du climat, qu’économique grâce à la diminution des accidents et arrêts de travail.

Conférence effectuée par VALESSENTIA CONSULTING, expert en stratégie et management de la performance

Concilier lean management et santé selon BERNARD JULHIET

Bernard Julhiet Group se positionne comme un acteur multi-spécialiste dans le domaine des ressources humaines et du management, avec des équipes mobilisées autour d’une mission commune : améliorer chaque jour l’avantage concurrentiel de ses clients par la valorisation de leur capital humain.

Rédigé par Lola Perdriau (promo 2014-15)

Laisser un commentaire