Le Digital RH et le nouveau projet de LinkedIn

Le digital RH aussi appelé e-rh regroupe un certain nombre d’outils, de services et de techniques destinés à mieux gérer les ressources humaines. Cependant, cette transformation digitale n’est pas qu’une histoire d’outils et de technologies !

Pour faire muter durablement les entreprises, il faut aussi penser le numérique en termes de conduite du changement : assister l’évolution et la formation des collaborateurs via l’e-learning, penser à la flexibilité et la mobilité du travail grâce au télétravail…

Les réseaux sociaux jouent également un rôle majeur : dans la communication interne avec les RSE (réseaux sociaux d’entreprise) mais aussi externe avec des réseaux sociaux comme LinkedIn ou Viadeo qui ont une place très importante dans le monde du recrutement.

LinkedIn a d’ailleurs organisé les 8 et 9 novembre 2017 à Londres le Talent Intelligence Summit : un meeting entre les dirigeants et fondateurs du réseau et des professionnels d’entreprise. Les dirigeants de LinkedIn ont annoncé leur nouvel objectif : Linkedin veut devenir pour les DRH l’équivalent des réseaux sociaux grands publics pour les annonceurs : un site qui recueille le maximum de données pour mieux connaître les comportements et améliorer ainsi le service rendu aux personnes et aux DRH.

Les services RH vont apprendre à tirer le plus de valeur possible des données fournies par LinkedIn. Savoir traiter stratégiquement les informations de la plateforme donnera un avantage comparatif essentiel dans la manière de développer l’activité. Cela existent déjà dans les départements marketing ou finance ; ils ont mis le traitement intelligent des données au cœur de leur activité. C’est maintenant au tour des RH, LinkendIn leur fournira des datas qui leur permettront de mieux connaître les candidats pour mieux les sélectionner ou mieux les attirer.

 

Alors est-ce une véritable avancée pour le monde des RH et du recrutement ou tombe-t-on dans l’ère de Big Brother au plus haut niveau… Les années à venir le révéleront.

Article d’Enora Ricciarelli

Profil de Enora – Etudiante en LP GRH

Je m’appelle Enora Ricciarelli, j’ai 22 ans et je suis nantaise.

Après avoir obtenu un baccalauréat littéraire j’ai fais deux années à l’université de Nantes en lettres modernes. Les lettres me plaisaient énormément mais je ne m’y voyais pas exercer mon métier.

Pour ma troisième année j’ai décidé de me réorienter et de faire la licence 3 : sciences de l’éducation.

Cette même année j’ai commencé à travailler comme assistante d’éducation à mi-temps au lycée Jean Perrin à Rezé. J’ai adoré cette année aussi bien au niveau professionnel qu’au niveau des études, j’ai fait de superbes rencontres.

Suite à cela, je me suis aperçue que l’université dispensait des cours très généraux et peu professionnalisants. Je ne savais pas si je devais continuer dans un master très généraliste ou me réorienter, j’ai décidé de faire une année de césure dans les études. Le poste d’assistant d’éducation m’avait beaucoup plu, j’ai donc renouvelé  mon contrat d’un an à plein temps cette fois. Cela m’a permis de me poser plusieurs questions concernant mon futur métier, je voulais un emploi qui serait en lien avec le social mais je voulais aussi découvrir le monde de l’entreprise. Les ressources humaines ont été le parfait mélange de tout cela. J’ai donc postulé à la licence GRH. Le modèle de l’alternance me plaisait beaucoup car il alliait les études et le monde professionnel. Je suis heureuse d’avoir été prise car malgré quelques difficultés à rattraper mon retard au début car je n’avais aucune connaissance sur le monde de l’entreprise, je rentre chaque soir en ayant appris énormément de choses nouvelles, qui me servent également lors des périodes en entreprise.

Après la licence je pense m’inscrire en intérim pour acquérir plusieurs expériences.

Venez découvrir l’article d’Enora ce vendredi 8 décembre sur le digital RH et le nouveau projet de LinkedIn !!!

Michel Croizier et Erhard Friedberg, « L’Acteur et le système », 1997

L’Acteur et le système est un livre qui amorce la réflexion sur les logiques fondamentales de l’action collective.

Il se base tout d’abord sur l’analyse stratégique, en détaillant les relations de pouvoir entre acteurs et les règles implicites qui gouvernent leurs interactions. Il explique que les contraintes liées au pouvoir cohabitent avec une part de liberté qu’il s’agit d’obtenir, de défendre en recourant à la négociation. Ces actions individuelles engendrent une capacité collective propre qui est de maîtriser les conflits et de se rapporter à un système d’action concret.

Ainsi, dans l’organisation chaque acteur possède ses propres objectifs et sa «stratégie» personnelle.

Les actions individuelles engendrent aussi une capacité collective propre de maîtriser les conflits et de se rapporter à un système d’action concret. Il faut donc toujours associer l’acteur au changement organisationnel et identifier les tensions et les cohérences entre stratégies individuelles et système organisationnel.

Pour cela les auteurs relèvent trois concepts clés où s’exercent les stratégies individuelles:

-Le système d’action concret

-Le Pouvoir

-La Zone d’incertitude

Cet ouvrage permet de donner des clés afin de mieux comprendre les organisations et les jeux d’acteurs qui s’y déroulent.

 

Article de Denis Briendo

Profil de Denis – étudiant en LP GRH

Denis – 23 ans – Études : Bac ES et Licence Économie et Gestion (IEMN IAE Nantes).

Bonjour, je suis heureux cette année de me présenter à vous en tant qu’étudiant de la LP-GRH.

A  la suite de l’obtention de mon baccalauréat ES je comptais travailler dans la finance. Afin d’affiner mon projet je me suis orienté vers la faculté d’économie de Nantes. Grâce à la variété des cours enseignés et aux différentes interactions avec les professeurs, j’ai pu m’intéresser à d’autres matières et redéfinir mon projet professionnel. Il m’a fallu attendre mon entrée en licence 3 à la faculté pour être sûr de moi. Je souhaite évoluer dans les ressources humaines, plus particulièrement dans la gestion des carrières et de projets.

La LP-GRH rassemble, selon moi, l’ensemble des critères nécessaires pour continuer d’évoluer et atteindre mon objectif professionnel. En effet, les cours spécifiques aux RH et le système d’apprentissage en alternance nous permettent de nous donner les bases et outils indispensables dans ces métiers, ainsi qu’une réelle première expérience dans le monde du travail. De plus, en côtoyant des professionnels experts dans leur domaine cela nous apporte les connaissances les plus à jour sur ce métier.

Retrouvez l’article de Denis sur le livre de Michel Crozier et Erhard Friedberg « L’acteur et le système » vendredi 01 décembre !!!

Le management intergénérationnel en entreprise : un réel apport humain en Ressources Humaines !

Pour faire simple, le management intergénérationnel c’est le fait de faire travailler ensemble plusieurs générations afin d’unir leurs forces. Le faire c’est bien, le faire de manière harmonieuse c’est mieux.

Aujourd’hui, du fait par exemple de l’allongement de la vie professionnelle, des difficultés rencontrées par les « jeunes » à entrer dans le milieu du travail, différentes générations sont amenées à travailler ensemble.

Actuellement jusqu’à quatre générations peuvent cohabiter en entreprise : les baby-boomers, les générations X,Y et Z.

Les baby-boomers (nés entre 1945 et 1964) ont vécu dans un contexte de plein emploi et de croissance économique. Le rapport qu’ils ont au travail et au management est pyramidal.

Les générations X (nées entre 1965 et 1980) connaissent le management de la méritocratie et du résultat.

Les générations Y (nées entre 1980 et 1995) sont des générations très connectées, en quête d’autonomie et de rapports « horizontaux » en entreprise.

Les générations Z (nées après 1995), très connectées également, viendront quant à elles rejoindre les autres générations en apportant leur culture.

Le tout maintenant est de faire cohabiter ces différentes générations de façon harmonieuse car l’intergénérationnel est aujourd’hui un réel facteur de cohésion sociale et de performances.

Voici quelques exemples de pistes d’actions à mener afin de rendre ceci possible :

– Promouvoir le respect entre les différentes générations

– Recruter des talents de toutes générations

– Redonner du sens au travail afin de se sentir épanoui au travail

– Le tutorat entre générations :

  • Le tutorat des moins expérimentés par des plus expérimentés
  • Le tutorat des plus expérimentés par des moins expérimentés
  • Nous avons en effet tous à apprendre des connaissances et expériences de tout un chacun

– Laisser à tous les moyens de contribuer à la vie de la société et ce peu importe la            génération

– Avoir l’avis de tous, sur tous les projets mais surtout sur l’ajustement culturel que peut mener l’entreprise (par exemple l’arrivée du digital) afin de diminuer les freins au changement.

À nous tous de nous en donner les moyens pour rendre cela possible !

Sources :
https://www.rhinfo.com/thematiques/organisation-du-travail/delegation-autonomie-responsabilite/lintergenerationnel-un
http://www.journaldunet.com/management/expert/62997/l-intergenerationnel–levier-de-croissance-inexploite.shtml

Article de Émeline NEVEU

Profil de Emeline – étudiante en LP GRH

Bonjour à tous, moi c’est Emeline Neveu, j’ai 22 ans, et j’ai l’immense plaisir de faire partie de la quatrième promotion de la Licence Professionnelle Gestion des Ressources Humaines de l’IUT de Nantes.

Je viens d’une petite commune nommée Saint Herblon à côté d’Ancenis (environ 45min de route de Nantes). Je suis donc sortie de ma campagne et suis devenue nantaise pour mes études depuis quatre ans.

Avant de me retrouver en Licence Professionnelle j’ai obtenu un Bac SSI (Scientifiques et Sciences de l’Ingénieur), je suis partie à la Faculté de Droit dans l’optique de faire un Master en Ressources Humaines. Suite à cette première année je me suis réorientée (toujours pour travailler dans les Ressources Humaines) en Psychologie où j’ai obtenu un DEUG (un Bac+2). Afin d’avoir plus de compétences et connaissances pour aller en Licence Professionnelle j’ai pu avoir l’opportunité de faire un DUT Gestion des Entreprises et des Administrations à l’IUT de Nantes en 1 an (grâce à la validation de mon Bac+2). Après ce long chemin j’ai la chance d’être actuellement en Licence Professionnelle.

Aujourd’hui et ce grâce à l’enseignement dispensé, les intervenants de qualité et grâce à l’entreprise dans laquelle je suis, je peux vous dire que je suis une Assistante RH totalement épanouie. Alors si vous aussi vous avez un parcours un peu atypique ne baissez pas les bras, candidatez à la Licence Professionnelle ! De plus les entreprises aiment les personnes qui ont un peu de vécu.

Retrouvez dès le vendredi 24 novembre l’article de Emeline sur le management intergénérationnel !!! 

Livraison de paniers de fruits bio en entreprise pour faire le plein de vitalité, de bonne humeur et d’énergie au travail !

C’est le concept de LaFruitBox.

Grâce à leur site internet, il est possible pour les entreprises (à la charge du CE, d’un budget de Direction (RH,…) ou des salariés) de commander en ligne une box de fruits.
C’est simple, flexible et économique !

Les fruits sont BIO, de saison et récoltés par des producteurs près de Nantes. L’emballage est écologique, fabriqué en France, 100% recyclable et réutilisable.
La livraison est gratuite à Nantes et dans sa métropole avec un abonnement sans engagement ! De plus, le 1er panier de fruits est gratuit : l’idéal pour tester !

Cette initiative, mise en place récemment (5 box disposées dans les différentes salles de pause etc.), afin de tester le concept chez Vibracoustic Nantes, entreprise dans laquelle j’effectue mon alternance, permet de :

  • Vitaminer la pause des salariés tout en offrant un moment de plaisir et de convivialité

Une idée simple et peu coûteuse qui permet d’optimiser le bien-être et la qualité de vie en entreprise en motivant, fidélisant les équipes et en donnant une image positive et dynamique de l’entreprise.

  • Préserver notre santé avec des fruits bio
  • Consommer local et responsable grâce au circuit court

Cette bonne initiative, autant pour la santé et le bien être des salariés, que pour l’environnement, mérite d’être connue et mise en place. N’hésitez pas à en parler au sein de vos entreprises respectives et/ou dans votre entourage !Pour toute souscription d’un abonnement votre première box de fruits sera déduite de votre facture mensuelle et sera donc complètement gratuite.

Article de Jessie CHALOUAS

Profil de Jessie – étudiante en LP GRH

Je m’appelle Jessie Chalouas, j’ai 20 ans et je viens de Tours (37)

Après avoir obtenu mon baccalauréat ES spécialité mathématiques, j’ai décidé de me lancer en Licence AES (Administration Economique et Sociale). En démarrant ma deuxième année, je me suis rendue compte que cette filière ne me plaisait pas suffisamment, qu’elle était trop générale et théorique pour moi, je m’y perdais et n’y voyais plus d’intérêt. Pendant quelques cours de gestion, nous avons étudié les ressources humaines et c’est alors que je me suis rendue compte que cela me plaisait énormément, et que j’avais envie de découvrir tous les aspects de ce domaine.

Je me suis renseignée concernant les enseignements en Ressources Humaines et suis tombée sur la LP GRH de Nantes. J’ai tenté ma chance en me disant que je pourrai étudier un domaine qui m’intéresse, et qu’en plus, j’aurai l’opportunité par le biais de l’alternance, d’acquérir une expérience et d’allier la théorie à la pratique ce qui pour moi est le plus efficace.

J’avais très peu étudié les ressources humaines en candidatant, alors je me disais que j’avais peu de chance d’être retenue… Et pourtant ! J’ai bien fait de tenter car aujourd’hui je suis dans une filière qui me plait vraiment, j’en apprends tous les jours et je me sens vraiment bien au sein de cette licence !

Je ne suis pas encore décidée quant au fait de poursuivre mes études après ma licence ou bien trouver directement un poste d’assistante RH ou autre.

Retrouvez l’article de Jessie sur le thème des paniers de fruits bio en entreprise dès vendredi 17 novembre !!!

“DRH : le livre noir”

Mon article parlera d’un livre que nous avons étudié à la rentrée en lien avec le cours Politique Générale et Stratégie.

Le livre appelé « DRH : Le livre noir » de Jean-François Amadieu a été publié en 2003, mais tout d’abord une courte présentation de l’auteur :

Jean-François Amadieu est un sociologue français réputé qui s’est spécialisé dans les relations sociales au travail ainsi que dans les déterminants physiques de la sélection sociale. Il est le directeur de l’Observatoire des discriminations, qui procède à des testings afin de réaliser les premières mesures scientifiques des différentes discriminations à l’embauche en France. Il est également professeur à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Le livre nous montre que la discrimination n’est pas toujours là où on le pense. Il pointe du doigt les dérives existant dans le monde des Ressources Humaines : Comment se décident vraiment les embauches ? De quoi dépendent réellement les salaires et les carrières ? L’évaluation du personnel est-elle juste ?

Par exemple prenons le recrutement, l’auteur nous montre que très souvent les inégalités se creusent dès le tri des CV en se reposant sur des critères discriminatoires : photo, origine, sexe, adresse ou encore nom. Les salaires et les carrières dépendent plus des réseaux que des performances et les discriminations sont multiples. Et tout ceci n’est qu’un bref aperçu du dossier accablant constitué par l’auteur.

Intéressant, argumenté et facile à lire, cet ouvrage permet de revenir sur de nombreux choix contestables en matière de gouvernance des entreprises et de recrutements de salariés.

Article d’Audrey Dimarcantonio

Le Team Building Musical

Le jour de la rentrée, nous avons découvert dans la liste des événements de notre licence professionnelle GRH l’intitulé suivant : #Musique et Vous ! Tous les scénarios se sont mêlés dans nos têtes. Allions-nous écouter de la musique ? Ou en jouer ? Et peut-être même les deux !… Ou alors, allons-nous nous rendre à un concert ?

« C’est dans le cadre d’une opération team building. Pour le reste, surprise ! », nous a simplement précisé Yvan Barel, le responsable de notre formation. Suspense donc jusqu’au 19 octobre 2017 à 14h, heure de notre rendez-vous avec cette jeune entreprise nantaise #Musique et Vous !

L’arrivée des 4 intervenants dans le parking de l’IUT n’est pas passée inaperçue. Pas moins de 26 instruments de musique à décharger, de petites et de grandes tailles (mais comment ont-ils réussi à tout charger dans seulement 3 véhicules ?!). Nous aidons les musiciens à transporter tout ce matériel vers nos locaux. Eh oui, c’est aussi ça le travail en équipe. Nous avons hâte de commencer !

Une fois tout le matériel installé, les intervenants nous expliquent le déroulement : « Vous allez choisir votre instrument de musique, nous allons former des petits groupes, vous allez apprendre à jouer un morceau de musique, puis nous nous retrouvons tous ensemble pour la version finale ! »

Chaque étudiant choisit alors un instrument parmi de nombreux violons, altos et violoncelles. Choix difficile pour certains d’entre nous et évident pour d’autres. À nos archets…

Durant toute une après-midi, nous avons eu le plaisir de devenir des musiciens en herbe. Plaisir pour nous, peut-être moins pour le personnel administratif qui travaillaient à ce moment-là ! J

Pour éviter que notre douce mélodie (qui au départ n’était pas vraiment douce) ne dérange trop de monde, l’intervention a eu lieu un jeudi après-midi, la plupart des étudiants n’ayant pas cours.

Résultat de cette intervention ? Alors que la quasi-totalité des étudiants jouaient pour la première fois de ces instruments à cordes, nous avons réussi à jouer tous ensemble en seulement 2 heures de temps d’apprentissage !

Une manière poétique de nous faire apprécier ce que le mot « ensemble » voulait dire !

Cette rencontre musicale a permis d’entretenir un réel esprit de groupe. Nous avons partagé une même aventure, dans une ambiance joyeuse et euphorique mais appliquée car les instruments sont très fragiles. Nous avons appris à nous découvrir les uns les autres. Timides, réservés ou extravertis, nous étions tous à égalité devant l’instrument. Nous avons également appris à nous écouter. Sans discipline, sans respect de règles du jeu, il n’aurait pas été possible de se coordonner.

En réécoutant l’enregistrement de notre prestation musicale, nous nous sommes rendu compte que notre version du Canon de Pachelbel restait disons… approximative. J Et oui, c’est aussi une vertu de ce genre d’exercice que de nous apprendre l’humilité et de nous faire prendre conscience de l’importance du travail pour devenir musicien. Car un musicien ne fait pas que jouer. Il travaille surtout ! Les intervenants nous ont tous dit qu’ils fréquentaient régulièrement les cabinets d’ostéopathie à cause de problèmes de dos générés par le « travail » sur leur instrument.

En tout cas, nous avons tous été convaincus par cette opération « team building » musical. À rejouer !

Le Groupe Projet “Conférences”

LPGRH – IUT de Nantes